logo winerepublik Achetez nos vins sur l'e-shop

Saint-Vincent, patron des vignerons

22 janvier. Aujourd’hui c’est la Saint Vincent, le patron des vignerons.

C’est qui celui-là ?

Vincent, n’avait pas de penchant pour la bouteille, ni de rapport avec la vigne ou le vin. Et pourtant, le type est devenu le patron des vignerons… Certains anciens racontent qu’il aurait été torturé à l’aide d’outils semblables à un pressoir (sympa !), ou évoquent la similitude entre le prénom et « Vin » « Sang » (mouais).
Pour d’autres, ce serait simplement une question de timing : le 22 janvier tombe à une date idéale pour les vignerons, entre la vinif et la taille, lorsque la vigne est au repos (et les vignerons au ski). En vrai, ou du moins selon la « légende officielle », Vincent était homme d’église et martyr. Après sa mort, son corps et ses reliques ont fait le tour de l’Europe. Pour lui faire honneur, Childebert 1er (le fils de Clovis), fit construire une abbaye non loin d’un vignoble. Les moines, légèrement apeurés, auraient alors invoqué Saint Vincent afin de protéger leurs vignes et leur production.

Quoiqu’il en soit, la Saint-Vincent est désormais un bon prétexte pour célébrer le vin

Cette année en Bourgogne, ça va swinguer à Irancy, dans l’Yonne ; inventée par les viticulteurs de Nuits-Saint-Georges à une époque où les comptes faisaient grise mine, la Saint-Vincent Tournante se promène depuis plus de 70 ans, de village en village. Mais la Bourgogne n’a pas le monopole de la fiesta : les vignerons du Gers improvisent une petite sauterie à Eauze (32), tandis qu’à Saint Maximin La Sainte Baume (84), 50 exposants se réunissent, le 31 janvier, dans l’enceinte du Couvent Royal pour faire déguster leur vin et fêter la Saint-Vincent. Plus au nord, à Reims, les Champenois ont choisi la date du 16 janvier pour un défilé costumé hommage au Saint-Patron.

En gros, chaque vignoble et chaque confrérie locale y va de son petit programme de réjouissances. Donc si le cœur vous en dit, prenez la route fin janvier, direction votre vignoble préféré. Et rapprochez vous des offices de tourisme ou des viticulteurs du coin pour avoir des infos sur les événements qui se préparent. Un peu de folklore que diable !

 

PS : le Saint Patron des charcutiers s’appelle Antoine. Vous vous en foutez, mais on vous le dit quand même.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WRK_Shop
¤