logo winerepublik Achetez nos vins sur l'e-shop

Que boire avec des épinards ?

Les épinards c’est bon et en plus c’est la saison. Effaçons de nos mémoires les infâmes plâtrées vertes qui ont terrorisée nos années de cantine, oublions cette cuillère en gros plan, tenue par notre mère qui tentait de forcer le mur de nos lèvres pourtant bien serrées…aujourd’hui grâce à des cuisiniers inventifs, l’épinard est plus que jamais au goût du jour. Ses jolies feuilles vertes auxquelles nos mères et grands-mères attribuaient de si nombreuse vertus se déclinent de tant de manières qu’il est difficile de ne pas y trouver son compte. Alors, poêles et tire-bouchons en main, faisons danser les pinards avec l’épinard.

Un peu d’histoire d’épinard

Avant de devenir une star mondiale grâce au célèbre marin à la pipe qui s’en enfournait des boites et des boites, le spinacia oleracea aurait vu le jour en Perse. Il nous a été ramené par les Croisés qui l’ayant goûté dans les assiettes des Arabes qu’ils croisèrent en Espagne, le trouvèrent fort à leur goût. Puis, il fut popularisé en France par les cuisiniers italiens que Catherine de Médicis imposa à la cour de France une fois devenue Reine.

Les vertus de l’épinard

Si on se réfère à la littérature des nutritionnistes, l’épinard serait un super légume. Pauvre en calorie, il est riche en fibre, en vitamine K, en magnésium, en calcium et en potassium et il serait l’une des meilleures sources connues de vitamine B9. Toutes ces caractéristiques en font un excellent coupe-faim, un allié de votre cœur, de votre digestion, de vos os ou encore de vos yeux. Quant au fer, nous avons là parait-il affaire à un mythe, il en posséderait moins que les haricots ou les lentilles et quand bien même le corps humain absorberait moins bien le fer d’origine végétale que celui d’origine animale, sauf si on l’accompagne d’aliments riches en vitamine C.

Qu’est-ce qu’on boit avec des épinards ?

Mais que sont histoire et vertus, si ce n’est une bonne justification à un nouvel accord mets-vin ? Alors passons aux choses sérieuses : voici 3 façons de justifier l’ouverture d’une jolie bouteille.

La Pizza verte aux épinards et chèvre frais façon les Cahiers de Delphine (plus d’info)

L’épinard ainsi blanchi perd son astringence et s’adoucit en présence du chèvre frais toujours de bonne compagnie.
Pour cette pizza, il faut aller faire les courses et acheter : des épinards frais, du parmesan, 1 chèvre frais, des noix de cajou, de la crème fraîche, de l’ail, du thym, du sirop d’agave, de parmesan, vous préparez ces ingrédients avec amour avant de les déposer sur une pâte à pizza maison ou acheter chez votre marchand de pâte (feignant va 😉)

=> Avec on boit : un blanc rond et joyeux comme le Chardonnay du Domaine de la Pinte

 

 Les Gougères aux Epinards (recette)

Fruit de l’union d’une chouquette et d’épinards au fromage, cette recette vous permet de faire manger des épinards à n’importe quel personnage récalcitrant, vous trouverez la recette sur le blog de Clémentine pour qui, vous verrez, les gougères aux épinards veulent dire beaucoup.

=> Avec on boit : un rouge jeune et frais sans chichi comme un Anjou de Luc Bizard ou un Tête Red de Nicolas Grosbois

 

Le Risotto aux Épinards (recette)

Excellente recette pour travailler ce légume vert qui accédera au rang de « votre meilleur ami » pour les prochaines semaines. L’approche risotto allège l’âcreté naturelle de l’épinard cuit tout en restant élégant et léger. Marche très bien pour une soirée en tête à tête, surtout…

=> Si avec vous buvez un blanc élégant et aromatique comme le Coin Caché du Mas de la Dame.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WRK_Shop
¤