logo winerepublik Achetez nos vins sur l'e-shop
Nicolas Grosbois

Nicolas Grosbois : du bio Chinon rien

Plusieurs générations se sont succédées sur Le Domaine Grosbois : après René en 1820, Théophile, Roger, Yves, Thérèse et Jacques, Nicolas prend en charge la culture et la vinification du domaine en juillet 2005.

« Le Pressoir »

Propriété familiale de 9 hectares, le vignoble Grosbois est situé au lieu dit « Le Pressoir », dans l’appellation Chinon au cœur du Val de Loire entre forêt et rivière. Elle se situe en haut du coteau de Chinon, le domaine est une ancienne ferme fortifiée du 15ème siècle dont le site n’a pas été remembré depuis. Il faut savoir qu’à cette époque la taille des parcelles était déterminée en fonction de la géologie, une partie plus argileuse au milieu du coteau était systématiquement séparée et entourée d’un mur pour adapter la culture au sol. Le Domaine Grosbois profite donc d’un parcellaire varié, sur les neufs hectares de production on compte 13 parcelles différentes.

Du Bio Chinon Rien

En 2005, Nicolas revient de voyage, il a vu des vignes dans le monde entier aussi bien en Australie, qu’en Nouvelle Zélande ou au Chili avant de choisir de rentrer au bercail. Son expérience des vins du « nouveau monde » lui donne des idées pour moderniser le domaine familiale et l’approche du Cabernet franc, cépage de Chinon.

Il se concentre sur la maîtrise des rendements, l’objectif est de baisser les rendements pour améliorer la qualité, le résultat est très encourageant. Puis pour le millésime 2006, il stoppe les désherbages et travaille les sols. Les vendanges en vert sont toujours nécessaires pour maîtriser la qualité. Fort de cette nouvelle expérience, il commence à comprendre l’équilibre des différentes parcelles et adapte les rendements à la vigueur. « Pour produire de grands raisins donc un grand vin il faut au vigneron écouter sa vigne avec les yeux et lui parler avec ses mains. » C’est attaché à cette philosophie qu’en 2007, encouragé par les bons résultats, il choisit d’arrêter les traitements chimiques et de «travailler physiquement le végétal » afin de trouver le parfait équilibre des vignes. Puis, soutenu par ses parents et une bande de jeunes vignerons de Loire, il vendange à la main. Le résultat ne se fait pas attendre et la différence spectaculaire se traduit dans la qualité des vins. Des vins bio réputés et appréciés, tels que l’incontournable La Cuisine de ma mère ou encore le somptueux Gabare.

Tête Blanche - Les Têtes - Domaine Grosbois
Tête Blanche - Les Têtes - Domaine Grosbois

Cette cuvée est l'alter-ego de la fameuse Tête Red. Une cuvée où les notes florales du sauvignon associées au fruité du chenin, font de Tête Blanche un vin très fin qui donne envie d'appeler des copains pour trinquer autour d'une belle assiette de fromage ou d'un joli plateau d’huîtres.

La cuisine de ma mère 2015 - Domaine Grosbois
La cuisine de ma mère 2015 - Domaine Grosbois

Vous sentez cette odeur familière ? Vous entendez le bruit des casseroles ? Pas de doute vous êtes dans la cuisine de votre mère (que je ne connais pas d’ailleurs). Lavez vous les mains et passez à table pour boire cet excellent vin bio juteux et tendre.

Gabare 2015 - Domaine Grosbois
Gabare 2015 - Domaine Grosbois

Un vin baptisé du nom de ces bateaux à voile qui transportaient les marchandises en sillonnant sensuellement la Loire. Profitez de la brise légère et asseyez-vous en terrasse pour profiter de ce vin plein de fraîcheur, un plaisir à regonfler le moral.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WRK_Shop
¤