logo winerepublik Achetez nos vins sur l'e-shop

Comment ne pas se tromper dans l’ordre des vins, en 3 règles

« Blanc sur rouge, rien ne bouge », « rouge sur blanc tout fout le camp »… Vous connaissez ces expressions ? La vraie règle pour ne pas dérouter, ni choquer, ni endormir vos papilles c’est de servir les vins dans un ordre précis, il ne faudrait pas qu’un vin vous fasse regretter le précèdent…

1. De la légèreté avant la puissance des tanins
C’est une règle qui parait basique et pourtant elle mérite d’être rappelée ! On ne débouche pas un vin puissant comme la cuvée Rouge Garance du Domaine Rouge Garance avant un vin plus léger comme la cuvée Terroir de Charles Joguet. Les tanins écraseraient ainsi les arômes plus fruités du second.

2. La jeunesse pour commencer
En vieillissant, des arômes particuliers se développent dans les vins. Des notes de sous-bois apparaîtront pour les vins rouges,  les vins doux iront sur des arômes de cacao alors que les liquoreux, sur des fruits confits. Difficile d’apprécier la fraîcheur et le fruit d’un vin jeune après ces nectars. On servira donc les vins du plus jeune au plus vieux !

3. De la douceur pour finir…
Dans la majorité des cas, servez les vins doux après les vins secs : leur gourmandise dominera l’acidité d’un blanc mais aussi les tanins d’un rouge.
Pour le foie gras qui se marie généralement avec un vin doux, prenez soin de vous « rincer » la bouche avec un peu d’eau pour la suite du repas.

La seule exception à toutes ces règles est le champagne brut tel que le Champagne Daubanton, il se dégustera aussi bien à l’apéritif, durant le repas ou au dessert.

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez passer à table sereinement !

 

John Wine

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WRK_Shop
¤