logo winerepublik Achetez nos vins sur l'e-shop
Château Chastelet

Le Château Chastelet

Une histoire peu banale

Rien ne prédestinait Sylvère et Valérie Coquereau ni à l’agriculture, ni à la vigne : lui, était dans le commerce et elle, exerçait le métier de décoratrice d’intérieur dans un groupe important. Malgré tout, une image des vignobles de Saint-Emilion avait, dans sa jeunesse, frappé Sylvère. Le plaisir de vivre dans et avec la nature était tout de même en eux. L’homme s’est alors laissé convaincre par un agent immobilier qui lui avait assuré qu’avec du travail et de la passion, le vin c’est possible même pour celui qui a tout à apprendre. Il s’est ainsi mis en quête d’une propriété qui lui servirait à la fois de production agricole et de demeure sur la rive droite de la Garonne.

Un véritable coup de foudre !

En novembre 2006, Sylvère fait la découverte du château Chastelet à Quinsac. Adossée à son coteau des premières côtes, riche de ses vignes cinquantenaires, fière de son terroir varié et complexe, reconnue par le passé mais alors endormie face au soleil, Sylvère est convaincu d’avoir déniché la perle rare avec cette petite propriété de 7 hectares. Il en fait l’acquisition en 2008 et avec une bonne dose de courage et de travail, les travaux de rénovation peuvent commencer. Les Millésimes 2006 et 2007 sont « imbuvables », Sylvère s’en va alors apprendre la vigne au Centre de Formation pour Adultes de la chambre d’Agriculture de la Gironde. En 2008, il obtient un vin satisfaisant bien qu’en faible quantité.

Le passage au bio

« Agir progressivement dans le respect absolu de cette nature fabuleuse, de ces pentes abruptes, de ces vignes ancrées en profondeur, se considérer tout petit mais travailler d’arrache-pied pour les magnifier, pour leur redonner tout cet équilibre, cette finesse, l’expression d’un terroir unique », c’est cette façon de penser qui conduira Sylvère à s’accrocher et à franchir de nouveaux pas l’amenant vers la conduite en bio de la vigne, puis en biodynamie. Cette démarche étonnera son œnologue-conseil Jacques Fourès mais ce denier l’accompagnera sur cette route difficile. Ensemble, ils vivent chaque année un instant magique, unique, grandiose : l’heure du choix, celui des parcelles et des cépages qui constitueront les cuvées « Les Cinquantenaires » portant l’histoire du millésime.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WRK_Shop
¤