logo winerepublik Achetez nos vins sur l'e-shop

Du beau bouquin pour Noël

« Comment se la péter alors qu’on n’y connaît rien », un bouquin de Stéphane Rose.

Le bouquin de Stéphane, c’est l’anti-guide du vin et de la vinasse.
C’est toujours un peu « risky » de s’attaquer au pinard avec humour… Mais Stéphane Rose, par ailleurs auteur de « comment survivre à une énorme gueule de bois » s’en sort plutôt pas mal dans ce registre ! Entre moquerie assumée, douce ironie (le livre est préfacé par Robert Parquère), vraix-faux conseils à deux balles, blagues à côté de la plaque (mais c’est pour ça qu’on les aime), les 157 pages se digèrent en douceur. Soyez rassurés : ce livre ne vous apprendra absolument rien ! Mais il fera sourire un grand nombre d’amateurs de grands crus et de second degré. Un conseil cependant, évitez de l’offrir à un vrai pro du goulot qui se la pète : il risquerait de mal le prendre…

Ça aurait pu être lourdingue mais ce petit bouquin de poche est en réalité plutôt bien fichu et vraiment drôle. Décalé juste ce qu’il faut.

6 petits euros en librairie.

 

«Chroniques de la vigne, conversations avec mon grand-père», une BD de Fred Bernard.

Fred Bernard a comme qui dirait le vin dans le sang. Né peu avant les vendanges à Savigny-lès-Beaune, il a grandi au milieu des caisses de Bourgogne, avec pour terrain de jeu, les caves de son grand-père et son arrière-grand-père. A l’époque, on lui répétait en boucle : « Quand tu seras grand, tu feras du vin ». Raté ! Il choisira une carrière d’auteur. Fred Bernard n’est pas seulement doué avec ses crayons de couleur, il a véritablement un don pour nous raconter des histoires et nous embarquer dans son univers. Avec ses Chroniques de la Vigne, il nous fait voyager dans les entrailles de la terre à travers une série d’histoires courtes, issues des anecdotes de ses aïeux et de ses réflexions personnelles sur le vin et la dégustation. Une BD franchouillard et rigolarde. Une ode atypique et chaleureuse au vin. Beau, touchant et bourré d’humour.

19,50 euros, dans toutes les bonnes librairies

+ d’infos : www.glenat.com

 

«Manifeste pour le vin naturel», d’Antonin Iommi-Amunategui

« J’ai trop pris mon pied avec les vins naturels pour ne pas les défendre en tant que catégorie : celle, bancale, polémique, du vin idéal »… En une phrase, Antonin Iommi- Amunatehui annonce la couleur. Le message sera militant, réaliste et optimiste. En marge de l’industrie du vin et de ses millions de litres de produits chimiques avalés chaque année par la vigne et digérés, tant bien que mal par nos sols, le vin naturel nous offre un modèle de société inédit, joyeux et transparent, à décliner sans modération. Ce manifeste donne librement la parole à des hommes et des femmes du vin – défenseurs, producteurs, prescripteurs, consommateurs -. Tour à tour, ils exposent leur point de vue sur la nécessité de donner aux vins naturels une reconnaissance officielle. Ou comment faire en sorte que la contre-culture rentre dans le moule sans pour autant la dénaturer. Vaste question mais qui mérite d’être posée, exposée et débattue pour ramener un peu de bon sens dans ce monde qui marche trop souvent sur la tête…

7 euros

 

«L’agroécologie, une éthique de vie», de Pierre Rabhi

Visiblement dans l’air du temps, le concept « d’agroécologie » se faufile un peu partout, depuis le ministère de l’Agriculture jusque dans les médias. Quitte à vider ce mot de son sens. Dans cet entretien avec Jacques Caplat, chercheur agronome, Pierre Rabhi met les points sur les « i », à travers une approche scientifique, politique et philosophique. Pour lui, c’est clair : il faut changer d’agriculture pour changer de société. Se reconnecter à la terre qui nous nourrit et dire bye-bye à l’agriculture industrielle. Pionnier de l’agroécologie, Pierre Rabhi questionne la modernité qu’il définit comme une imposture : un système dépendant d’une croissance effrénée et dans lequel la nature et l’homme vont vers l’épuisement. Alarmiste mais surtout convaincu que des solutions existent et que nous avons tous un rôle à jouer – même à petite échelle – pour initier un véritable mouvement de transformation des sociétés, il nous délivre, à bientôt 78 ans, un message d’espoir. Pierre Rahbi défend le choix de la modération de nos besoins et désirs, le choix d’une sobriété libératrice. Le bout du tunnel n’est peut-être pas si loin…

8 euros

 

9782290117347

1507-1103996000agroecologie-une-ethique-de-vie-ntretien-av

 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WRK_Shop
¤