logo winerepublik Achetez nos vins sur l'e-shop

Camille Nosworthy, l’aventure c’est l’aventure !

Dans les années 70’, le père de Camille a complètement perdu la tête quand il a vu Suzette… un lieu magique d’à peine 80 âmes, perché au cœur des Dentelles de Montmirail. Le Parisien en fera d’abord un lieu de villégiature pour sa famille avant de transformer l’endroit en un domaine viticole… histoire d’occuper sa retraite ! Et comme il a un gros faible pour le Condrieu, il commencera par planter… du viognier (Faut se faire plaisir dans la vie).

Jamais sans ma fille

Vingt ans après, le domaine n’a pas pris une ride, au contraire. Après un petit détour par l’architecture, 10 années à New-York, un mariage et 3 enfants, Camille (la fille) revient au bercail. Direction Suzette pour dire bonjour à la famille, se ressourcer tranquilou et embrasser, au passage, une nouvelle carrière : en 1997, Camille rejoint son père dans l’aventure viticole. Elle apprend sur le tas, pioche des conseils chez les voisins, écoute attentivement l’œnologue, apprivoise la vigne et s’éclate en cave.

Du Beaume au Coeur

Aujourd’hui, le petit coup de cœur familial s’est transformé en un vrai domaine qui tient la route : 13 hectares de petites parcelles en coteaux pentus, exposés au sud-est, balayés par le mistral, sur des sols de marnes et de calcaires du Trias, pauvres, secs et peu propices à la maladie ou aux parasites, au cœur d’une nature préservée… Un terroir époustouflant, des vignes cultivées artisanalement, une sélection rigoureuse des raisins et une vinification naturelle tout en douceur : le Domaine Saint-Amant n’a pas à rougir de ses cuvées. Ah oui, pour info, ici à Suzette, on est sur l’appellation Beaumes-de-Venise. En blanc comme un rouge, les cuvées parcellaires ont un ADN commun : l’altitude. Aériens, frais et fruités, gourmands et attachants avec un potentiel de garde étonnant (10 ans pour les rouges, 5 à 8 ans pour les blancs), les vins de Camille sont à l’image de leurs terroirs… Son manque d’expérience, elle l’assume et en fait même un atout. D’ailleurs dans le verre, l’inspiration, la passion, le culot et l’envie de progresser de la jeune viticultrice ne laissent pas la place aux moindres doutes : les vins de Suzette nous ont fait perdre la raison. Du très bon boulot, chapeau les parigots !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WRK_Shop
¤